L’alphabet et les règles d’orthographes en espagnol

👉 L’alphabet et les règles d’orthographes en espagnol

_

Tandis que l’alphabet français est composé de 26 lettres, l’alphabet espagnol compte, quant à lui, une 27 -ème lettre : la lettre ñ (eñe).

Les 27 lettres de l’alphabet et leur prononciation :

A ==> [a]
B ==> [be]
C ==> [ce]
D ==> [de]
E ==> [e]
F ==> [efe]
G ==> [ge]
H ==> [hache]
I ==> [i]
J ==> [jota]
K ==> [ka]
L ==> [ele]
M ==> [eme]
N ==> [ene]
Ñ ==> [eñe]
O ==> [o]
P ==> [pe]
Q ==> [cu]
R ==> [ere]
S ==> [ese]
T ==> [te]
U ==>[u]
V ==> [uve]
W ==> [uve doble]
X ==> [equis]
Y ==> [i griega]
Z ==> [zeta]

Avant la réforme de 2010 de l’Académie Royale de la langue espagnole, on pouvait même en compter 29 ! Depuis, les lettres CH et LL (autrefois considérées comme telles) n’en font plus partie.

I. Les combinaisons de lettres

Les combinaisons de consonnes –RH, –PH, ou –TH que l’on peut trouver en français n’existent pas en espagnol. Elles sont remplacées par les lettres F, R, ou T.

Exemple : Phare ==> Faro, Téléphone ==> Teléfono, Rhétorique ==> retórica

II. Le doublement des consonnes

Les seules consonnes pouvant se doubler en espagnol sont celles contenues dans le prénom CAROLINA, c’est-à-dire les lettres C, R, L, et N.

Les autres consonnes ne se double JAMAIS.

Exemple : perruno (canin), llamar (appeler), innovador (inovateur), accidente (accident).

III. Les sigles

Quand mis au pluriel, les lettres qui composent les sigles espagnols sont doublées.

Exemple :

* États-Unis ==> les E.U (sigle en version française) ==> Estados-Unidos ==> EE.UU (sigle en version espagnole)

* Jeux Olympiques ==> J.O (sigle en version française) ==> Juegos Olympicos ==> JJ.OO (sigle en version espagnole).

IV. La ponctuation

Les règles de ponctuation espagnoles et françaises sont identiques, à l’exception de celles concernant les points d’interrogation et d’exclamation. Effectivement, en espagnol, on applique la règle de la double ponctuation.

Ainsi, pour une question ou une exclamation, la phrase espagnole – en plus du point final – COMMENCE par un point d’interrogation ou un point d’exclamation renversé (aussi appelé point culbuté).

Exemple :

Parles-tu français ? ==> ¿ Hablas francés ?
Il est très tard ! ==> ¡ Es muy tarde !

👉 Vous avez fini d’étudier cette leçon ? Entraînez-vous !

_

©Espagnolpratique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *